Cookies sur le site de Dr.Oetker

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation, vous offrir un service plus personnalisé et nous aider ainsi que nos partenaires, à comprendre comment vous utilisez notre site. En cliquant sur OK, vous acceptez le dépôt de cookies internes et tiers destinés à la navigation sur le site internet, à l’identification éventuelle, à réaliser des statistiques, à vous proposer éventuellement des offres adaptées à vos centres d’intérêts, et à la mise en relation avec des réseaux sociaux/sites internet. Vous pouvez modifier vos choix en matière de cookies dans les paramètres de votre navigateur. Vous trouverez plus d’informations sur notre page mentions légales.

Notwendige Cookies
Diese Cookies sind notwendig, damit die Basisfunktionen von oetker.de genutzt werden können.
Notwendige und Performance-Cookies
Die Performance-Cookies helfen darüber hinaus die Nutzung von oetker.de zu analysieren, damit wir die Qualität laufend messen und verbessern können.
Notwendige, Performance- und Marketing- & Dritt-Cookies
Diese Marketing- & Dritt Cookies helfen uns zudem, auf anderen Plattformen personalisierte Inhalte von oetker.de anzuzeigen.

La cuisson du sucre

Avant le passage à l'état de caramel, découvrez tous les stades de cuisson de sucre.

Pour cuire le sucre, on utilisera de préférence un récipient en laiton, en cuivre ou en inox.
Ingrédients : 5 volumes de sucre + 2 volumes d'eau. Bien mélanger le sucre et l'eau et laissez reposer une heure.

Stades de cuisson

Avant d'obtenir un caramel, le sucre passe par différents stades de cuisson :

Le sirop de sucre 100-104°C

Cuire le sirop de sucre. Eliminez les cristaux de sucre de la paroi de la casserole à l'aide d'un pinceau trempé dans de l'eau froide. Retirez avec une cuillère la mousse à la surface pour éviter que le sucre cuit ne prenne une teinte grise.

Le petit filet ou petit lissé 105°C

Prendre une goutte de sirop entre le pouce et l'index. En les écartant, il se forme un filet de sucre qui se casse immédiatement.

Le grand filet ou grand lissé 106°C

Prendre une goutte de sirop entre le pouce et l'index. En les écartant, il se forme un long fil résistant.

Le petit perlé 108°C

Une goutte de sirop versée dans l'eau froide forme une perle qui se dissout immédiatement.

Le grand perlé 111,5°C

En répétant l'opération précédente, on obtient une perle qui reste souple et ne se dissout pas.

Le petit soufflé 112,5°C

Poursuivez la cuisson du sucre à la même température et éliminez si cela s'avère nécessaire, les cristaux de sucres sur la paroi à l'aide d'un pinceau trempé dans l'eau froide. Trempez une écumoire dans le sirop, la retirer et souffler à travers. Il se frome des bulles qui éclatent aussitôt.

Le soufflé moyen 115-117°C

Poursuivez la cuisson quelques minutes encore et répétez l'opération. Des petites bulles s'envolent et éclatent aussitôt.

Le grand soufflé 118°C

Les petites bulles s'envolent les unes après les autres.

Le petit boulé 119-121°C

A partir de ce stade, il est recommandé d'utiliser une thermo-sonde ou un thermomètre de confiseur. Si l'on plonge dans le sirop la pointe d'un bâtonnet en bois préalablement trempé dans de l'eau froide, il se forme une petite boule souple. A cette température, le sucre cuit peut être incorporé aux blancs d'œufs pour la réalisation de la meringue italienne (recette de macarons par ex.).

Le grand boulé 123-125°C

En répétant cette opération quelques instants plus tard, une boule ferme se forme à la pointe du bâtonnet.

Le petit cassé 126-128°C

Ce stade est atteint lorsque le sirop qui adhère au bâtonnet colle aux dents.

Le grand cassé 139-143°C

Plongez dans le sucre un bâtonnet préalablement trempé dans de l'eau froide, puis le replonger à nouveau dans l'eau froide. Le sucre se détache et est cassant comme du verre.

Le caramel blond 145-150°C

En poursuivant la cuisson, le sucre se colore en jaune clair et ensuite brunit.

Le caramel brun à partir de 150°C

En prolongeant la cuisson, l'eau s'évapore complètement. Plus le caramel brunit, plus il devient amer. Il brûle en partie et noircit. Le caramel foncé est utilisé uniquement comme colorant.

Quelques idées de décors autour du sucre…

Pour des réaliser des éclats de caramel : 1 c. à soupe d'huile, 200g de sucre, 50 ml d'eau. A l'aide d'un pinceau, badigeonnez d'huile une feuille de papier cuisson ou d'aluminium.Réalisez un caramel ambré. Versez sur la feuille de papier cuisson/aluminium, laissez prendre puis cassez la caramel en morceaux.
Pour réaliser des fruits caramélisés : à l'aide d'un pinceau, badigeonnez d'huile une feuille de papier cuisson ou d'aluminium. Réalisez un caramel blond : faites chauffer le sucre et l'eau. Au bout de 2-3 minutes de cuisson, versez quelques gouttes sur une spatule métallique. Si le sucre fige en petites perles, le caramel est près. Plongez les fruits (physalis, fraises..) posez-les sur la feuille huilée et laissez prendre.